L’admission

Conditions d’accès et accessibilité

Le centre Suzanne Masson accueille les adultes handicapés orientés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées quel que soit le handicapAucun diplôme ou niveau à l’entrée de ses formations n’est exigé. L’admission est conditionnée par une reconnaissance en qualité de «Travailleur Handicapé». Les personnes bénéficient alors d’un droit au Reclassement Professionnel qu’elles doivent faire valoir à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) dont elles dépendent. Depuis janvier 2006, en application de la loi 2005-102 du 11 février 2005, ce sont les Commissions des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui, au sein des MDPH, se prononcent sur les orientations des travailleurs handicapés.

Le Centre Suzanne Masson dispense des formations d’élaboration de projets et des formations qualifiantes, validées par un titre professionnel et délivrées par le ministère en charge de l’Emploi.

Nos locaux sont accessibles aux personnes en situation de handicap, quel que soit le handicap.

Par ailleurs, l’équipe médico-psycho-sociale (médecin, psychologue, ergonome, etc.) assure une réponse adaptée aux problématiques des bénéficiaires, notamment sur l’adaptation des postes d’apprentissage.

COMMENT ÊTRE RECONNU EN QUALITÉ DE TRAVAILLEUR HANDICAPÉ ?

Qui peut être reconnu en qualité de travailleur handicapé ? Toute personne âgée au minimum de 16 ans, et ne pouvant plus exercer une activité professionnelle suite à un accident ou une maladie. Quelles démarches effectuer ? Il faut remplir un dossier, à retirer auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH – il en existe une par département) ou du service social de la Mairie. Ce dossier comprend 2 documents : la demande de reconnaissance et le dossier médical. NB : lorsque vous remplirez la demande de reconnaissance, à la rubrique « Vous recherchez une insertion professionnelle », cochez les cases « être reconnu(e) comme travailleur handicapé » et « bénéficier d’une orientation professionnelle en formation professionnelle » ; puis indiquez dans « Précisez vos souhaits » : je souhaite suivre une formation au sein d’un Centre de Rééducation Professionnelle. Le dossier médical peut être établi par le médecin traitant, le médecin du travail, le médecin d’un service hospitalier ou le médecin-conseil de la Sécurité sociale. Le dossier complet doit être déposé à la MDPH du département du lieu d’habitation et sera étudié par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui décide d’accorder ou pas la reconnaissance en qualité de travailleur handicapé. Si elle est accordée, la CDAPH propose une orientation à la personne :

– recherche d’emploi avec l’aide du réseau Cap Emploi,

– formation professionnelle de conversion, si elle est demandée.

Comment accéder à la formation ?

  1. Constituer un dossier « Personne Adulte Handicapée » auprès de votre médecin, d’une assistante sociale ou auprès de la M.D.P.H. (Maison Départementale des Personnes Handicapées, 1 dans chaque département remplace la Co.T.O.Re.P).
  2. Être reconnu comme Travailleur Handicapé par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (C.D.A.P.H).
  3. Déterminer une formation compatible avec votre projet professionnel et votre handicap.
  4. Avoir un avis favorable de la C.D.A.P.H. pour entreprendre la formation choisie.

DÉLAIS D’ACCÈS AUX FORMATIONS

Entre l’obtention de la notification de décision d’orientation professionnelle et la date d’entrée en formation, le délai d’attente peut varier selon la nature de la formation, l’offre et la demande, etc. Nous vous invitons à contacter le secrétariat social de la formation qui vous intéresse pour avoir plus de renseignements.

FINANCEMENT ET RÉMUNÉRATION

La rémunération des stagiaires s’effectue pendant le déroulement de la formation par les Agences de Services et de Paiement (ex : CNASEA) et la prise en charge des frais de formation et d’hébergement est assurée par les Caisses d’Assurance Maladie. Le Centre Louis GATIGNON participe également aux frais d’indemnisation des périodes pratiques en entreprise.

Les stagiaires bénéficient d’une rémunération pendant toute la formation. Cette rémunération correspond à :

  • 100% du salaire brut antérieur (soumis à conditions)
  • ou à une indemnité forfaitaire.

Les stagiaires bénéficient d’une couverture sociale (maladie, accident du travail, invalidité), dès leur entrée en stage (s’ils comptabilisent au moins 200 heures d’ouverture de droits).

Comment obtenir des renseignements complémentaires ?

Visite : Marie France FOURNET : tél. 02-48-53-31-19, courriel : contactclg@asso-croizat.org
Standard: Adeline GOUARD et Marie-France FOURNET : tél. 02-48-53-31-31
Fax du centre : 02-48-53-31-35
Renseignements secteur électronique, informatique, tertiaire :
Christine EL ATALLATI : tél. 02-48-53-31-94

Quel que soit l’état d’avancement de votre projet professionnel l’établissement se tient à votre disposition pour vous rencontrer lors des visites mensuelles (voir dans les documents ci-contre les places disponibles et visites du centre).